L’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) du Sénégal est en train de faire des efforts louables pour la promotion et le développement des PME/PMI. Néanmoins, la structure doit faire face à certaines contraintes pour réussir la mission qui lui est assignée. C’est ce qui ressort du rapport du Benchmarking du Centre du commerce international (sigle en anglais ITC), parvenu à la presse, lundi 15 juillet.

Selon le document, l’ADEPME occupe la première agence sur les 8 participants de la CEDEAO en Afrique avec un score global moyen de 56,51%. La structure se positionne au 18ème rang sur les 63 agences similaires sélectionnées dans le monde. À l’échelle continentale, l’établissement dirigé par Idrissa Diabira se situe au troisième rang sur les 25 agences africaines participantes.

Dans son classement, le Centre du commerce international s’est basé sur un modèle d’analyse comparative sur 4 domaines essentiels (leadership et orientation stratégique, ressources et processus, produits et services et analyses et résultats). L’ITC a modélisé son benchmark à travers 250 indicateurs dont la gouvernance, les ressources financières, le soutien dans les marchés entre autres et l’évaluation de la satisfaction du client.

L’ADEPEME a obtenu un bon positionnement sur ces 3 domaines (leadership et orientation stratégique, ressources et processus et produits et services). Elle a occupé respectivement, la 14e (avec un score de 67, 01), 16e (59,90) et 15e (55, 76) place. Concernant les mesures et résultats, l’établissement a obtenu un faible score de 43,38 et classé au 32e rang.