En fonction de ses caractéristiques, de son ambition et de votre situation personnelle, le financement de votre projet résultera de la combinaison de plusieurs sources de financement :- votre apport personnel (apport en fonds propres),

  • la “love money”, c’est à dire l’argent que vos proches seront prêts à investir dans votre entreprise,
  • un prêt d’honneur pouvant vous être accordé pour renforcer votre apport personnel,
  • le recours au financement participatif (crowdunding),
  • une levée de fonds,
  • un microcrédit,
  • un prêt bancaire pouvant être assorti d’un dispositif de garantie,
  • un crédit-bail ou une location longue durée pour l’acquisition de certains biens, etc.

Renseignez-vous sur les dispositifs de garantie à la disposition des créateurs

Les banques ne prêtent pas sans exiger des garanties :

  • sur les biens financés lorsque cela est possible (hypothèque, nantissement, gage)
  • ou en demandant des cautions personnelles.

Ce que vous devez savoir : des organismes ou les collectivités locales proposent des contre-garanties aux établissements bancaires en échange de leur abandon de demande de garantie par l’emprunteur. Certains peuvent même se porter directement caution de votre emprunt.

N’hésitez donc pas à vous renseigner en amont sur les dispositifs de garantie existants : fonds de garantie nationaux et régionaux, sociétés de caution mutuelle, etc. En savoir plus

Voir les dispositifs & aides

Nous Suivre:

S'abonner à la newsletter